Anaphylaxie et Vaccination

                             

                                                

En Bref
    Les réactions anaphylactiques à un vaccin sont rares mais graves. Elles sont estimées entre 1 et 3 cas par million de doses vaccinales en fonction des vaccins. La vaccination n'est pas contre-indiquée chez un sujet allergique sauf s'il a présenté une réaction allergique grave suite à l'administration antérieure du même vaccin ou en cas d'antécédent d'anaphylaxie à un de ses composants : antibiotiques (streptomycine, polymyxine et néomycine), gélatine, latex, levures ou l’œuf (fièvre jaune, le vaccin anti-grippal fait l'objet de recommandations spécifiques). Dans ce cas, un bilan allergologique semble impératif. 
    En cas de réaction allergique évocatrice d'une hypersensibilité immédiate sans anaphylaxie, la vaccination peut se faire sous certaines précautions, avec notamment une surveillance médicale renforcée.
    Il est recommandé (en population générale) de surveiller le sujet vacciné 15 minutes après l'injection du vaccin.

                                  

cliquez

                                       

                                       

Sources

Revues systématiques

  • Vanlander A, Hoppenbrouwers K. Anaphylaxis after vaccination of children: review of literature and recommendations for vaccination in child and school health services in Belgium. Vaccine. 30 mai 2014;32(26):3147 54. (Prisma ●●○○ ; Amstar ●○○)

  • Zafack JG, De Serres G, Kiely M, Gariépy M-C, Rouleau I, Top KA-M, et al. Risk of Recurrence of Adverse Events Following Immunization: A Systematic Review. Pediatrics. Sept 2017;140(3). (Prisma ●●●○ ; Amstar ●●○)

Littérature grise