Syndrome de Mort Subite et Vaccination

                 

                    

En Bref
    Le pic d'incidence du SMSN (Syndrome de Mort Subite du Nourrisson) se situe entre le 2e et 5e mois de vie, correspondant également à la période des premières vaccinations. Cette association temporelle, associée au signalement de plusieurs décès (4 cas)  survenus chez des nourrissons au décours de la vaccination hexavalente entre 2000 et 2003, a mené à une polémique en Allemagne en 2003.     
    Les revues et méta-analyses, peu nombreuses, concluent non seulement en l’absence d’augmentation du risque de SMSN dans les jours suivant la vaccination, mais aussi en la réduction significative du risque global de SMSN chez les enfants vaccinés par un vaccin contenant DTCa. Les autorités confirment également l’absence de lien et précisent que le rapport bénéfice / risque demeure favorable.
    A savoir que le vaccin à l’origine de la polémique était Hexavac°, qui a, depuis, été retiré du marché en raison de la faible immunogénicité du composant de l’hépatite B.

           

cliquez

        

                

Articles reliés : Effets secondaires des vaccins en général, Les méthodes de surveillance des vaccins

 

                         

Sources  

 Revues systématiques