Efficacité du vaccin Diphtérie Tétanos Poliomyélite

                                                          

                                       

DONNÉES PROVENANT DES REVUES SYSTÉMATIQUES
LA DIPHTÉRIE
LE TETANOS
LA POLIOMYÉLITE

 

/// Données provenant des revues systématiques 

                                

    La méta-analyse de Higgins et al., publiée en 2016, évalue l’impact des vaccins BCG, DT-coqueluche à cellule entière et rougeole sur la mortalité toutes causes confondues chez les enfants de moins de 5 ans. Concernant le DT-coqueluche, l’ensemble des études provient de pays en voie de développement (17 études incluses). L’administration du vaccin DT-coqueluche (la plupart du temps associé avec le vaccin antipoliomyélitique oral) est associée à une possible augmentation (effet non significatif) de la mortalité toutes causes confondues : RR = 1.38 [IC 95% : 0.92 à 2.08] selon 10 études observationnelles avec un risque de biais élevé (les 7 autres études ont été retirées de la méta-analyse car le risque de biais était très élevé). Les auteurs indiquent que les résultats ne remettent pas en cause la vaccination DT-coqueluche mais que des essais randomisés (avec un risque de biais plus faible) sont nécessaires pour clarifier ce résultat. [1]

 

    La revue systématique de Demicheli et al., publiée en 2015, évalue l’efficacité de la vaccination anti-tétanique des femmes enceintes ou en âge de procréer sur les cas et les décès liés au tétanos néonatal. 2 essais randomisés ont été inclus. [3]

- Le premier essai porte sur 1182 naissances (vaccination anti-tétanique VS antigrippale).

  • Sur l'ensemble des naissances (n = 1182) : 

    • Après au moins une dose de vaccin anti-tétanique, les cas de tétanos néonataux ont diminué : RR = 0.20 [IC 95% : 0.10 à 0.40], avec un niveau de preuve modéré. Cependant, aucun impact significatif n'est retrouvé sur la mortalité (liée au tétanos ou toutes causes confondues)

  • Dans les sous-groupes :

    • Pour les femmes n'ayant reçu qu'une dose unique (sous-groupe de 494 naissances), la vaccination n’avait pas d’efficacité significative sur les décès par tétanos néonatal: RR = 0.57 [IC 95% : 0.26 à 1.24], ni sur les décès toutes causes confondues : RR = 1.08 [IC 95% : 0.65 à 1.79], avec un niveau de preuve faible.

    • Par contre, l’administration de 2 ou 3 doses de vaccin anti-tétanique, offre une protection significative contre les décès par tétanos néonatal : RR = 0.02 [IC 95% : 0.00 à 0.30] et contre les décès néonataux toutes causes confondues : RR = 0.31 [IC 95% 0.17 à 0.55], sur un sous-groupe de 688 naissances avec un niveau de preuve modéré. 

- Le deuxième essai porte sur 8641 nouveau-nés (vaccination anti-tétanique et diphtérique VS anti-choléra). Après une ou deux doses, la mortalité néonatale était réduite dans le groupe vaccination anti-tétanique et diphtérique dans les 28 premiers jours de vie : RR = 0.68 [IC 95% : 0.56 à 0.82] ainsi que pour la mortalité néonatale entre le 4e et 14e jour après la naissance : RR = 0.38 [IC 95% 0.27 à 0.55], avec un niveau de preuve de faible qualité.

 

    La méta-analyse de Blencowe et al., publiée en 2010, évalue l’impact de la vaccination anti-tétanique des femmes en âge de procréer ou enceintes sur la mortalité liée au tétanos néonatal. La vaccination des femmes enceintes ou en âge de procréer avec au moins deux doses d'anatoxine tétanique réduit la mortalité par tétanos néonatal de 94% [IC 95% : 80 à 98%] selon 2 études provenant de pays à faibles revenus sur 2146 naissances, avec un niveau de preuve modéré. Les données des 5 autres études non incluses dans la méta-analyse, retrouvent également un effet bénéfique similaire. Les auteurs concluent à un effet très important de la vaccination par l'anatoxine tétanique sur la réduction de la mortalité néonatale due au tétanos néonatal. [2]

                       Haut de page

 

/// La Diphtérie 

                                      

   La majorité des données permettant d'estimer l'efficacité du vaccin diphtérique provient d'études cas-témoins de pays de l'ex-Union Soviétique dans les années 90, réalisées en situation d'épidémie. Ces études estiment qu'après les 3 doses de primo-vaccination du vaccin anti-diphtérique, l'efficacité protectrice est de 95,5% (IC 95% : 92,1 à 97,4%) chez les enfants de moins de 15 ans. L'immunité est conférée dès la deuxième injection et persiste au moins 5 ans après le rappel.  [4], [8], [11]

   Les dernières études suggèrent une durée de protection pour les adultes beaucoup plus longue que celle précédemment estimée (demi-vie des anticorps diphtériques de 19 ans). Le seuil sérologique de protection est fixé à 0,1 UI/ml. [8]

                                     

DiphterieFrance                                       

   En France, la dernière épidémie de Diphtérie date des années 1940. Grâce à la vaccination généralisée en 1945, le nombre de cas est passé de 45 000 dont 3000 morts en 1945 à quelques cas isolés après 1990 dont aucun décès (cas importés de pays où la diphtérie circule encore, par des adultes non ou mal vaccinés; ou cas de Corynebacterium ulcerans tox +).[4], [6] Actuellement, la bonne couverture vaccinale des enfants pour la diphtérie permet de créer un effet protecteur contre les épidémies de Diphtérie (notamment de l'Est de l'Europe).

                                        

                                     

                                   

                                                       

                             

   Les mêmes courbes sont retrouvées aux Etats Unis [5], [9], [10] et au Royaume Uni [7] après l'introduction du vaccin.

                         DiphterieEngland diphtheriaunitedstates                                   

                                                                              

   Certains pays ayant connu une chute de leur couverture vaccinale ont connu des épidémies, comme les pays de l'Union Soviétique dans les années 1990, rappelant ainsi l'importance de maintenir une couverture vaccinale optimale. [5], [6]

                                          

   Le vaccin anti-diphtérique fait partie du Programme Elargi de Vaccination (PEV) de l'OMS. Dans le monde, au cours de la période 1980 – 2000, le nombre de notification a diminué de 90%. [11]

                                     Haut de page

 

/// Le Tetanos

                                 

Le seuil de protection retenu est de 10 mUI/ml. Il existe une corrélation entre la protection vis-à-vis de la maladie et le titre d’anticorps. L'infection, contrairement au vaccin, ne confère aucune protection car elle n'entraîne pas de production d'anticorps. [14], [17] La concentration et l’avidité des anticorps ainsi que la durée de la protection dépendent d’un certain nombre de facteurs, notamment de l’âge des vaccinés, du nombre de doses reçues et de l’intervalle entre ces doses : [19]

  • Trois doses de DTC au cours de la petite enfance confèrent une protection pendant 3 à 5 ans et induisent l'immunité chez presque 100% des vaccinés ;

  • Le rappel au début de l’enfance protège pendant l’adolescence ;

  • Et les rappels supplémentaires à l'âge adulte peuvent induire une immunité pendant 20 à 30 ans.

Le sérum antitétanique offre une protection immédiate mais à court terme uniquement.

                                                    

Les vaccins antitétaniques sont préparés à partir de l’anatoxine tétanique, une neurotoxine modifiée qui induit la production d’une antitoxine protectrice. La mère ainsi vaccinée transmet l’antitoxine par voie placentaire à son fœtus, prévenant tout risque de tétanos néonatal.[19]

Tetanos                                                   

En France, le nombre de cas et la mortalité du tétanos ont considérablement chuté avec la vaccination. En 1945, soit cinq ans après le début de la vaccination, environ 1 000 décès par tétanos étaient déclarés ; en 1975, 369 cas et 171 décès étaient recensés et en 2016, 4 cas et 1 décès.[12], [16]

                                      

                                                            

De 2005 à 2016, 108 cas de tétanos ont été déclarés en France. Ils concernent principalement des sujets âgés non vaccinés ou dont le dernier rappel était très ancien (82 cas sur 108 avaient plus de 70 ans contre 13 cas sur 108 avant l'âge de 50 ans).[12], [16] Au Royaume-Uni et aux États-Unis, la même répartition est observée avec une majorité de déclarations chez des sujets âgés.[13], [15], [18]

Dans le monde, le nombre estimé de décès par le tétanos maternel et néonatal est passé de 800 000 dans les années 80 à 180 000 en 2002 suite au programme de vaccination de l'OMS. [11]

                                                     

                                       DistributionRU

DistributionUS

              

 

               

                  

                    

                       

                   

                    

                      

                      

 

                     Haut de page

 

/// LA POliomyélite

                                 

Après administration du vaccin inactivé, les anticorps neutralisants sériques apparaissent dès la deuxième injection et persistent au moins cinq ans après la primo-vaccination. Après la dose de rappel vers 6 ans, les anticorps neutralisants semblent persister pendant des décennies.[28] L’efficacité protectrice du vaccin inactivé dans sa version initiale a été démontrée dans un essai contrôlé en 1955 chez 400 000 enfants. L'efficacité calculée du vaccin inactivé était comprise entre 80 et 90% (71 cas de paralysies poliomyélitiques dans le groupe vacciné contre 445 dans le groupe témoin non vacciné).[22], [27] Cette efficacité a été confirmée dans des essais cliniques ultérieurs.[28]

Selon le CDC, 90% des sujets vaccinés développent une immunité protectrice après 2 doses et 99% après 3 doses (la protection contre la poliomyélite paralysante étant corrélée à la présence d'anticorps).[25]

                                         

En comparaison au vaccin oral, le vaccin inactivé engendre une immunité mucosale digestive moindre. Les sujets vaccinés par le vaccin inactivé sont donc plus susceptibles d'être atteint par le poliovirus sauvage que les sujets vaccinés par le vaccin oral.[25]

                                            

Depuis 1988, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a fixé un objectif d’éradication de la poliomyélite, initialement prévu pour 2000, puis repoussé successivement en raison de l’exportation de cas depuis les pays endémiques, suivie dans certains cas d’une reprise de la transmission. Toutefois, le nombre de cas de poliomyélite dans le monde est passé de 35'251 en 1988 à 42 en 2016. [22], [29]

polio                                                          

En France, la déclaration de la poliomyélite est obligatoire depuis 1936. En 1957, 4109 cas ont été déclarés.[20] Depuis l’introduction de la vaccination contre la poliomyélite dans le calendrier vaccinal français (1958 pour le vaccin inactivé de Salk ou Lépine, et 1962 pour le vaccin oral de Sabin) et son caractère obligatoire en juillet 1964, le nombre de cas a considérablement diminué. [22]

                                                

Le dernier cas de poliomyélite autochtone remonte à 1989 et le dernier cas importé en 1995, tous deux concernant des adultes. Le dernier isolement de poliovirus sauvage chez un sujet n’ayant pas voyagé récemment remonte aussi à 1989.[20]

                                     

                                   

polioengland                                                  

Au Royaume-Uni, le nombre de déclarations de poliomyélite paralytique variait de 500 à 1500 cas avant 1950, avec un pic épidémique à 8000 déclarations annuelles dans les années 1950. La vaccination par le vaccin inactivé puis par le vaccin oral vivant atténué a permis l'élimination de la poliomyélite avec le dernier cas déclaré de poliomyélite naturelle non importée en 1984.[21]

                                          

                               

polioUS

                

            

 

                                                  

Des résultats identiques ont été obtenus aux États-Unis avec la vaccination.[23], [25], [26]

                                                     

                                             

                                        

                                                 

Le principal risque est la réintroduction du virus dans notre pays à partir de cas importés de pays endémiques. Ainsi, le poliovirus est doublement surveillé : par la déclaration obligatoire (identification biologique ou cas suspect de poliomyélite) et par le système de surveillance des entérovirus.[20]

                                           

Le risque de poliomyélite associée à la vaccination (par des souches dérivées du vaccin) représente 1 cas pour 2 à 3 millions de doses de vaccin oral. Les nouvelles recommandations internationales vont limiter ce risque.

Voir l'article sur la poliomyélite de souches dérivées vaccinales.

                                   Haut de page

                                                   

Sources

Revues systématiques

  1. Higgins JPT, Soares-Weiser K, López-López JA, Kakourou A, Chaplin K, Christensen H, et al. Association of BCG, DTP, and measles containing vaccines with childhood mortality: systematic review. BMJ. 13 oct 2016;355:i5170. Prisma ●●●● ; Amstar ●●●

  2. Blencowe H, Lawn J, Vandelaer J, Roper M, Cousens S. Tetanus toxoid immunization to reduce mortality from neonatal tetanus. Int J Epidemiol. avr 2010;39 Suppl 1:i102-109. Prisma ●●●○ ; Amstar ●●○

  3. Demicheli V, Barale A, Rivetti A. Vaccines for women for preventing neonatal tetanus. Cochrane Database Syst Rev. 6 juill 2015;(7):CD002959. Prisma ●●●● ; Amstar ●●●

Diphtérie : littérature grise

  1. diphtérie [Internet]. [cité 22 juin 2017]. Disponible sur: http://vaccination-info-service.fr/Les-maladies-et-leurs-vaccins/diphterie?gclid=CjwKEAjw1a3KBRCY9cfsmdmWgQ0SJAATUZ8buEVmdN-1qaNvvHWPsCnrs0nnQ8co3-S5JP1JGn2QBRoCLOHw_wcB#xtor=SEC-5-GOO-[Vaccin_Dipht%C3%A9rie]--S-[%2Bvaccin%20%2Bdipht%C3%A9rie]

  2. Pinkbook [Internet]. [cité 22 juin 2017]. Disponible sur: https://www.cdc.gov/vaccines/pubs/pinkbook/downloads/dip.pdf

  3. fiche-diphterie_2015.pdf [Internet]. [cité 22 juin 2017]. Disponible sur: http://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche-diphterie_2015.pdf

  4. Green-Book-Chapter-15.pdf [Internet]. [cité 22 juin 2017]. Disponible sur: https://www.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/147952/Green-Book-Chapter-15.pdf

  5. Vaccination contre le diphtérie [Internet]. [cité 22 juin 2017]. Disponible sur: http://inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/vaccination/guide-vaccination-2012/pdf/GuideVaccinations2012_Vaccination_contre_la_diphterie.pdf

  6. hs-18.pdf [Internet]. [cité 22 juin 2017]. Disponible sur: https://www2.census.gov/library/publications/2004/compendia/statab/123ed/hist/hs-18.pdf

  7. reported-cases.pdf [Internet]. [cité 22 juin 2017]. Disponible sur: https://www.cdc.gov/vaccines/pubs/pinkbook/downloads/appendices/e/reported-cases.pdf

  8. pdf [Internet]. [cité 22 juin 2017]. Disponible sur: http://www.who.int/immunization/wer8103Diphtheria_Jan06_position_paper.pdf

Tétanos : littérature grise

  1. Données épidémiologiques / Tétanos / Maladies à prévention vaccinale / Maladies infectieuses / Dossiers thématiques / Accueil [Internet]. [cité 26 juin 2017]. Disponible sur: http://invs.santepubliquefrance.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Maladies-a-prevention-vaccinale/Tetanos/Donnees-epidemiologiques

  2. Green-Book-Chapter-30-dh_103982.pdf [Internet]. [cité 26 juin 2017]. Disponible sur: https://www.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/148506/Green-Book-Chapter-30-dh_103982.pdf

  3. Vaccination contre le tétanos [Internet]. [cité 26 juin 2017]. Disponible sur: http://inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/vaccination/guide-vaccination-2012/pdf/GuideVaccinations2012_Vaccination_contre_le_tetanos.pdf

  4. reported-cases.pdf [Internet]. [cité 26 juin 2017]. Disponible sur: https://www.cdc.gov/vaccines/pubs/pinkbook/downloads/appendices/e/reported-cases.pdf

  5. tétanos [Internet]. [cité 26 juin 2017]. Disponible sur: http://vaccination-info-service.fr/Les-maladies-et-leurs-vaccins/tetanos

  6. Tétanos | Société Française de Pédiatrie [Internet]. [cité 26 juin 2017]. Disponible sur: http://sfpediatrie.com/node/9000

  7. Tetanus [Internet]. [cité 26 juin 2017]. Disponible sur: https://www.cdc.gov/vaccines/pubs/pinkbook/downloads/tetanus.pdf

  8. WER 8120 [Internet]. [cité 19 juill 2017]. Disponible sur: http://www.who.int/wer/2006/wer8120.pdf?ua=1

Poliomyélite : littérature grise

  1. Données épidémiologiques / Poliomyélite / Maladies à prévention vaccinale / Maladies infectieuses / Dossiers thématiques / Accueil [Internet]. [cité 26 juin 2017]. Disponible sur: http://invs.santepubliquefrance.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Maladies-a-prevention-vaccinale/Poliomyelite/Donnees-epidemiologiques

  2. Green-Book-Chapter-26-Polio-updated-18-January-2013.pdf [Internet]. [cité 26 juin 2017]. Disponible sur: https://www.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/148141/Green-Book-Chapter-26-Polio-updated-18-January-2013.pdf

  3. Vaccination contre la poliomyélite [Internet]. [cité 26 juin 2017]. Disponible sur: http://inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/vaccination/guide-vaccination-2012/pdf/GuideVaccinations2012_Vaccination_contre_la_poliomyelite.pdf

  4. hs-18.pdf [Internet]. [cité 26 juin 2017]. Disponible sur: https://www2.census.gov/library/publications/2004/compendia/statab/123ed/hist/hs-18.pdf

  5. poliomyélite [Internet]. [cité 26 juin 2017]. Disponible sur: http://vaccination-info-service.fr/Les-maladies-et-leurs-vaccins/poliomyelite

  6. Poliomyelitis [Internet]. [cité 26 juin 2017]. Disponible sur: https://www.cdc.gov/vaccines/pubs/pinkbook/downloads/polio.pdf

  7. reported-cases.pdf [Internet]. [cité 26 juin 2017]. Disponible sur: https://www.cdc.gov/vaccines/pubs/pinkbook/downloads/appendices/e/reported-cases.pdf

  8. Poliomyelitis [Internet]. [cité 19 juill 2017]. Disponible sur: http://www.who.int/immunization/polio_grad_ipv_effectiveness.pdf?ua=1

  9. WER 9112 [Internet]. [cité 19 juill 2017]. Disponible sur: http://www.who.int/wer/2016/wer9112.pdf?ua=1

  10. Global profil [Internet]. [cité 27 juin 2017]. Disponible sur: http://www.who.int/immunization/monitoring_surveillance/data/gs_gloprofile.pdf