Imprimer

Hépatite B

                                                           

LE PATHOGÈNE
SYMPTÔMES ET GRAVITÉ
EPIDÉMIOLOGIE
COUVERTURE VACCINALE

                                                                

/// Le pathogène

                                                                          

    Le virus de l’hépatite B est un virus enveloppé à ADN double brin appartenant à la famille des Hepadnaviridae. Il se réplique dans les hépatocytes.[1] L'Homme est le seul réservoir du VHB.[8] La période d’incubation de l’hépatite B varie de 45 à 180 jours, avec une moyenne située entre 60 et 90 jours.[6] L’hépatite B est extrêmement contagieuse : le virus de l’hépatite B est 50 à 100 fois plus infectieux que celui du SIDA. [3]

                                              

Il existe différents modes de contamination :[4]

                                             

La réponse immunitaire face à une infection par le virus de l'hépatite B peut être de 4 types :[1]

                                           

                                                    

/// Symptômes et gravité

                                                              

L'hépatite B aiguë 

    L’hépatite B aiguë est souvent asymptomatique ou provoque un syndrome grippal (perte d’appétit et troubles digestifs, nausées, vomissements, fatigue, fièvre) parfois associé à des symptômes caractéristiques d’une inflammation aiguë du foie (ictère, urines foncées, selles décolorées, hépatalgies). Dans plus de 90% des cas, l'hépatite B guérit spontanément en quelques semaines. Très rarement, elle peut évoluer vers une hépatite fulminante (< 1%) avec une mortalité > 80% en l'absence de greffe.[3], [6]

                                                     

L'hépatite B chronique

    Chez près d'une personne sur 10, l’hépatite B aiguë devient une infection chronique. Ces porteurs chroniques sont parfois asymptomatiques alors qu’ils sont susceptibles de contaminer leur entourage.[6]  Ce passage à la forme chronique est d'autant plus fréquent chez le nourrisson en cas de transmission mère enfant lors de l'accouchement car l'hépatite B évolue vers une forme chronique dans plus de 90% des cas.[3], [8]

    L’hépatite B chronique évolue souvent en quelques années en cirrhose (incidence cumulée à 5 ans variant de 8 à 20%) avec un risque de carcinome hépato-cellulaire (risque de 2 à 5% par an). [1], [3]

                                      

 

                                              Haut de page

/// Epidémiologie

                                        

Les zones endémiques se distinguent en fonction de la prévalence du portage de l'antigène Hbs :[3]

                                         

En France

    En France, on estime que près de 280 000 personnes sont porteuses d’une hépatite B chronique (dont 45% l'ignorent) et que, chaque année, près de 1 500 décès sont liés à l’hépatite B.[4] La prévalence du portage chronique du VHB est estimée à 0,65% en France selon une enquête (chez des adultes âgés entre 18 et 30 ans en 2003-2004).[3] On estime que 9% des porteurs chroniques seraient également co-infectés par le VIH.[6]

    L'hépatite B est une maladie à déclaration obligatoire (mesure réintroduite depuis 2003). L'incidence des cas symptomatiques était de 1/100 000 en 2005 [IC 95% : 0.92 à 1.14] alors qu'elle était de 6/100 000 habitants en 1996 [IC 95% : 2 à 12]. [3]

                                             

Dans le monde

    On estime à 2 milliards le nombre de personnes ayant été infecté par le virus, dont plus de 370 millions sont des porteurs chroniques. Les porteurs chroniques sont exposés à un risque élevé de décès (par cirrhose ou cancer) estimé un million de morts chaque année. [1], [6]

    Dans la plupart des pays en développement (en Afrique subsaharienne, dans une grande partie de l’Asie et dans le Pacifique), les porteurs chroniques représentent 8% à 15 % de la population. Dans ces régions, le cancer du foie causé par l’hépatite B figure parmi les trois premières causes de décès par cancer chez l’homme.[6]

                                            

                                         

/// Couverture vaccinale

                                       

En France

    On estime que 90% des enfants ont reçu les 3 doses du vaccin contre l'hépatite B à 24 mois en 2016, contre 25.5% en 1998. La couverture vaccinale des enfants de 11 ans en 2014-2015 est plus faible et s'élève à 45.9% [IC 95% : 43.8 à 47.9%]. [5]

                       

Dans le monde

    L'OMS estime que 84% de la population a reçu 3 injections du vaccin contre l'hépatite B en 2017. La vaccination est inscrite dans le calendrier vaccinal de 185 pays en 2016. Concernant la vaccination néonatale, la couverture vaccinale est de 39% avec 101 pays ayant introduit l'administration d'une dose de vaccin aux nouveau-nés dans les 24h suivant la naissance en 2016.[2], [7]

   

=> Voir l'efficacité du vaccin contre l'hépatite B

                            

                                                 Haut de page

Sources

  1. ecn-2018-ue6-163-nb.pdf [Internet]. [cité 15 janv 2018]. Disponible sur: http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/formation/ecn-pilly-2018/ecn-2018-ue6-163-nb.pdf 

  2. gs_gloprofile.pdf [Internet]. [cité 23 juill 2017]. Disponible sur: http://www.who.int/immunization/monitoring_surveillance/data/gs_gloprofile.pdf

  3. GuideVaccinations2012_Vaccination_contre_hepatite_B.pdf [Internet]. [cité 23 juill 2017]. Disponible sur: http://inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/vaccination/guide-vaccination-2012/pdf/GuideVaccinations2012_Vaccination_contre_hepatite_B.pdf

  4. hépatite B [Internet]. [cité 23 juill 2017]. Disponible sur: http://vaccination-info-service.fr/Les-maladies-et-leurs-vaccins/hepatite-B

  5. Hépatite B / Données / Couverture vaccinale / Maladies à prévention vaccinale / Maladies infectieuses / Dossiers thématiques / Accueil [Internet]. [cité 23 juill 2017]. Disponible sur: http://invs.santepubliquefrance.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Maladies-a-prevention-vaccinale/Couverture-vaccinale/Donnees/Hepatite-B

  6. Hépatites virales : informations et traitements - Institut Pasteur [Internet]. [cité 23 juill 2017]. Disponible sur: https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/hepatites-virales

  7. OMS | Couverture vaccinale [Internet]. WHO. [cité 23 juill 2017]. Disponible sur: http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs378/fr/

  8. wer8440.pdf [Internet]. [cité 24 juill 2017]. Disponible sur: http://www.who.int/wer/2009/wer8440.pdf

            

Affichages : 835